Osaka, Quartier populaire La vie, les gens

WebIzumoposterA2day

Osaka, la ville autrefois considérée comme la capitale économique nippone, surpasser par l’essor de Tokyo. Mais elle reste la capitale de la bonne humeur, les gens ici sont joyeux et chaleureux. Kenichi Izumo nous montre cette vie à travers ses photos prisent sur plusieurs années…

Kenichi Izumo sera à Chalon pour nous présenter son exposition « Osaka, Quartier Populaire : La Vie, Les Gens » du 2 au 7 juillet à la galerie du Châtelet à Chalon!

Le vernissage de cette exposition aura lieu le 2 juillet à 19h à la galerie du Châtelet à Chalon sur saône.
Un évènement Facebook a été mis en place ici : évènement Facebook photopresse-toffeeapple    photopresse-restaunuit

Vous avez des questions à poser à notre photographe Osakajin, posez les ici ! Un second article est prévu pour les réponses à vos questions !

Initiation au Shamisen avec KEISHO OHNO

Image

INEDIT !

Le fameux musicien Keisho OHNO sera présent en Bourgogne pendant le mois de Février. Il donnera des cours d’initiation au Shamisen pendant 1 heure pour 20euros ( 15euros pour les adhérents ).

Pour plus de renseignements et pour s’inscrire contactez

 03.85.43.06.95

ou

contact@japon-sur-saone.fr

Oyé Oyé ! Une nouvelle pour le mois d’août ….

Bonjour cher internautes !

Nous sommes heureux de vous annoncer que des membres de l’association Japon-sur-Saône vont partir en voyage découvert au Japon ! Bien évidemment le thème principal de ce voyage au cœur du Kansai sera la découverte du pays mais aussi des familles typiques Japonaises. Les membres de l’association pourront visiter des villes telles que Osaka, Kobé, Matsuyama ou encore Hiroshima. Mais pourront aussi, durant une semaine dans une famille Japonaise, s’initier au Naginata, au Nihon Buyô,faire une dégustation de thé et plusieurs autre activités. Tout cela en continuant de découvrir les plus  belles régions de ce pays !

Le départ de tout ce petit monde se fera le 17 Août ! Bien sur, un compte rendu sera donné au retour du voyage.

 

____________________

écrit par Alexandra

14 juillet au Japon !

Japon-sur-Saône a fêté le 14 juillet 2011 à l’Institut franco-japonais du Kansai, à Kyoto! Super ambiance sur le stand et un temps magnifique pour faire découvrir la Bourgogne et sa gastronomie aux visiteurs de l’Institut. Merci à tout le staff, à l’IFJK ainsi qu’à Maille et aux Anis de Flavigny pour leur collaboration. Et merci à tous ceux qui sont venus nous y rencontrer!

N’hésitez pas à venir nous rendre visite sur notre page Facebook : ICI pour voir l’album complet de cette journée spéciale dans le Kansai !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

___________

écrit par le président : Nicolas P.

Festivals 祭り

Les matsuri (祭り/祭?) sont des festivals et fêtes populaires japonaises ayant généralement lieu durant la période estivale, dans pratiquement toutes les localités japonaises. La plupart d’entre elles sont liées à une célébration religieuse, le plus souvent shinto. Elles sont l’occasion pour les Japonais de se retrouver entre amis pour déguster des spécialités, assister à des feux d’artifices, aux enfants de jouer à des jeux tels que la pêche du poisson rouge à l’épuisette, et surtout faire (re)vivre le folklore local.

Certains matsuri sont des processions religieuses de mikoshi dédiées et consacrées aux divinités, importantes (par exemple Amaterasu la déesse du soleil dans le shintoïsme), ou très locales. Ces processions peuvent s’effectuer en gravissant une montagne, afin d’atteindre le temple ou sanctuaire au sommet et de l’ouvrir pour recommencer les cycles religieux, en vue d’études religieuses de méditation pour les fidèles.

D’autres consistent en des danses collectives, en la parade dans le village des chars associés à chaque quartier, sous l’air d’un matsuri bayashi. Lorsque les participants (masculins) ne portent qu’un fundoshi, sorte de sous-vêtement traditionnel, on parle de hadaka matsuri (裸祭, litt. « matsuri nu »).

_________________

écrit par Marion D.

Les dramas au Japon …

Un petit article pour vous présentez les dramas !

Mais d’abord … qu’est-ce qu’un drama ? Essayons de faire simple, pour cela aidons nous de Wikipédia :

« Un drama (テレビドラマ, terebi dorama, de l’anglais TV drama) est au Japon, Chine, Corée et autres pays asiatiques, une série télévisée de plusieurs épisodes qui se suivent. Ce format court spécifique s’est développé au Japon à la fin des années 1970 et s’est exporté ensuite en Asie. Le drama touche à tous les genres : amour, horreur, fantastique, comédie … Les drama sont parfois des adaptations de mangas ou d’animes. Dans les drama jouent non seulement des acteurs professionnels, mais aussi souvent des célébrités, des chanteurs, des idoles … »

Bon, je l’avoue je n’aurai pas su faire mieux comme explications. Mais aujourd’hui c’est les drama au Japon qui vont nous intéresser.

Il existe plusieurs types de drama:

At Home Dad

At Home Dad - 2004

Home Drama : Homu dorama (ホーム ドラマ, Homu dorama de l’anglais home drama (drame à la maison)) désigne les drama se déroulant dans l’univers familial.

At Home Dad : Yamamura Kazuyuki travaille dans une compagnie de publicité. Ayant une bonne position dans la compagnie, sa femme, Miki, n’a pas besoin de travailler et est donc chargée de s’occuper de leur fille, Rie, encore en maternelle.
Tous trois déménagent dans un nouveau quartier où ils font la connaissance de leurs nouveaux voisins : un couple bien différent de celui formé par les Yamamura. En effet, chez les Sugio, c’est la femme qui travaille et le mari qui s’occupe de la maison. Cette situation agace Kazuyuki qui ne comprend pas comment son voisin peut ainsi voir sa fierté d’homme piétinée.
Au même moment, les choses vont au plus mal pour Kazuyuki au travail : il est transféré dans une petite branche de la société qui fait faillite avant qu’il n’ait commencé à travailler. Sans emploi, il se retrouve contraint à adopter le même style de vie que son voisin et à devenir un père au foyer.

Lire la suite

Maneki Neko

Et vous que rapporteriez-vous du Japon ?

Comme tout bon touriste qui se respecte, vous vous devez de ramener un petit souvenir à garder ou à offrir. Pour ma part, mon très bref séjour au pays du soleil levant m’a « obligé » à dépenser frénétiquement pour acheter tout plein d’objets typiques. Je vais vous en présenter un très connu : le Maneki Neko (litt : le chat qui invite)

Plusieurs légendes se rapportent aux Maneki neko, mais la plus célèbre est certainement celle du chat du temple :

A l’époque de l’ère Edo, un seigneur qui passait devant un temple aperçu à l’entrée de ce dernier un chat qui se prélassait. Lorsque le seigneur s’est arrêté pour regarder le chat, celui-ci s’assied, et le salua en levant sa patte à son oreille. Intrigué, le seigneur s’approcha du chat. Soudain la foudre tomba exactement là où le seigneur se juste avant qu’il ne décide de répondre au salut du chat. Très reconnaissant, il fit des dons au temple une fois devenu riche.

Depuis ce temps « le chat qui invite » est considéré comme un porte-bonheur

Les Maneki Neko, aujourd’hui se retrouve sous toute forme d’objets porte-bonheur : statuettes en céramique de différentes tailles, peluches, bijoux de portables, mugs à café (j’en ai vu de très originaux avec un couvercle représentant les oreilles du chat), tirelires, cloches à vent, etc… le choix est énorme et varié.

Le geste de la patte du chat est souvent mal perçu par les occidentaux qui le voient plus comme un « au revoir », cela vient tout simplement du fait des différences du geste utilisé. Au Japon, on invite en levant la main, paume vers l’avant et en abaissant les doigts plusieurs fois, comme un chat qui se laverait les oreilles.

Il y a différentes sortes de Maneki Neko :

  • celui qui lève la patte gauche vous attirera la chance (ou pour un magasin la clientèle)
  • celui qui lève la patte droite attirera plutôt l’argent
  • quelques-uns lèvent les 2 pattes
  • ceux qui lèvent les 4 pattes sont très rares

Les Maneki Neko se trouvent également dans différents coloris suivant la chance à laquelle vous aspirez (tricolore, blanc, noir, rouge, vert, doré, ….), ou bien avec des attributs (colliers de perle, boissons, clochette, bavette…)

Il en existe tellement de différents qu’on se sent presque obligé d’en ramener un ou deux dans ses valises, c’est d’ailleurs ce que j’ai fait, et maintenant je les collectionne.

Et vous ? Adopterez-vous un Maneki Neko ?

____________________

écrit par :

Frédéric H.

Rin’ – Sakura sakura

J’ai découvert récemment  ce groupe. Il est composé de trois femmes, Mana, Tomoka et Chie, qui combine à la fois la musique japonaise traditionnelle à la pop moderne.

Comme le printemps est là, je vous propose de découvrir la chanson Sakura Sakura ( さくらさくら )

N’hésitez pas à donner votre avis!

__________

écrit par Marion D.