Interview de Nicolas P. ( Président de l’association Japon-sur-Saône)

Voici Voici une petite interview réalisée pour en savoir un peu plus sur Mr. Nicolas Peiffert, président de l’association Japon-sur-Saône. Il vit actuellement à dans le Kansai du Japon.

Pourquoi avoir créé cette association ? Pourquoi à Chalon ?  Vos motivations ?

Au départ c’était surtout pour rencontrer du monde au Japon. Depuis 2006, j’organise des évènements dans la région du Kansai avec des étudiants en français et des associations d’amitiés franco-japonaises et ça m’a donné envie de créer un pont avec ma ville natale, Chalon. Pour ça j’avais ma famille pour me soutenir et mes amis que le Japon intéressaient… Après, le cours de japonais de Makiko (la « sensei ») et les évènements, auxquels participent régulièrement des artistes japonais, nous ont aidé à faire connaître l’association. Le but de l’association est de créer des échanges culturels avec le Japon. C’est donc à la fois présenter le Japon aux Bourguignons et aussi exporter la Bourgogne chez les Japonais. L’idéal serait la création d’un jumelage…
D’un point de vue plus personnel, je suis content que Japon-sur-Saône marche bien parce que ça me permet de rester en contact avec ma région.

Depuis quand vous vous intéressez au Japon et à sa culture ?

Assez tôt je crois. J’ai toujours été attiré par l’Asie en général mais le Japon a un petit quelque chose en plus. Il a plus d’affinités avec l’Occident tout en possédant une culture originale?

Quel a été votre parcours scolaire ?

Après ma licence de Japonais, j’ai eu des opportunités de travail au Japon alors je suis resté et depuis j’ai obtenu le diplôme du FLE (Français Langue Etrangère) pour enseigner le français.

Comment est-ce la vie au Japon ?

Ça va bien merci!

N’est-ce pas trop dur pour un étranger ? quel est votre travail là bas?

Ça dépend! Pas plus que pour un étranger en France en tout cas.
Mais il faut vraiment avoir des affinités avec le pays et sa façon de vivre sinon l’intégration est plus difficile, c’est sûr. Mais c’est comme partout ailleurs, non?
En ce moment, j’enseigne le français dans différentes écoles. Ça me permet de m’intégrer en douceur dans la société nippone.

Quelles sont les choses qui vont le plus marqué au Japon ? et qui vous marquent encore aujourd’hui ?

L’amabilité des gens en général.

Est-ce vrai que les Japonais sont friands de la France ?

La France reste une destination privilégiée des Japonais et les Français ont plutôt une bonne image auprès d’eux.

Et plus particulièrement de la Bourgogne ?

A part Paris, Versailles, le Mont St-Michel et Nice qui attirent tous les touristes, le reste de la France est moins connu.

La Bourgogne est associée au vin mais est bien moins connue des Japonais. Mais c’est pour ça aussi qu’il y a Japon-sur-Saône!

Merci beaucoup Nico sama de nous avoir donner un peu de ton temps pour répondre à ces quelques questions.

Si vous avez d’autres questions que vous voulez poser au président ou aux membres de l’association, n’hésitez pas. Pour cela il y a le site internet : Japon-sur-saône.fr ou le blog .